Sélectionner une page
Rébecca Monnery
Depuis vendredi, je réfléchis à deux questions essentielles pour mon histoire.

  • 1- La présence de l’antagoniste est-elle assez forte, le danger assez évident pour maintenir la tension dramatique tout au long de l’intrigue ?
  • 2- Dois-je écrire une histoire à une seule voix ou bien à plusieurs ?

Pour répondre à ces questions, j’avais notamment besoin de faire plus de lien entre :

  • Kéoh, l’antagoniste le plus agissant qui se trouve au palais royal et Weylan, le puissant magicien qui convoite Varsën (pour ne pas donner l’impression de deux antagonistes séparés).
  • Laélia qui se trouve enfermée dans la forêt d’Aynor et ce qui se passe au palais (pour que le lecteur perçoive l’urgence pour elle de s’en échapper).

Voici ce que j’ai décidé :

Weylan est présent au sein de la barrière magique et attire les magiciens grâce à sa balise. Il y a donc une certaine tension à laquelle il faut résister quand on se trouve dans la forêt (ce n’est pas trop difficile tant qu’on est loin de la balise, mais la tension peut se faire ressentir de façon plus ou moins forte quand on s’approche).

Autre ennemi dans la forêt pour Laélia au début : les pièges de Weylan et, notamment la projection de ses propres peurs.

Laélia voit ce qui se passe au palais depuis la forêt.

Elle peut :

* communiquer en rêve (mais le découvre tard dans l’aventure donc s’en sert peu)

* sonder l’esprit de quelqu’un même à distance pour voir ce qui se passe ailleurs : elle le découvre par hasard au début de l’aventure.
Elle va aussi pouvoir se projeter brièvement au-delà des frontières et découvrir l’armée de Weylan.
Mais elle ne maîtrise pas ce pouvoir comme elle le voudrait donc elle ne peut que voir et pas influencer. Et elle ne choisit pas vraiment qui elle voit.
De plus, il est dangereux de sonder l’esprit de Kéoh car il est proche de Weylan.

Il y a un lien entre Weylan et Kéoh.

Weylan a des acolytes au sein de la population qui véhiculent ses idées depuis des centaines d’années. Il y a quelques rares personnes qui pratiquent la magie noire dans Varsën. En secret. Mages qui ont ainsi récupéré des pouvoirs. Fées oubliées.
Après qu’elle ait été violée, la mère de Kéoh a rencontré l’une d’elles et créé ainsi un lien magique entre Weylan et Kéoh.
Weylan nourrit les rêves de Kéoh.

Ayant trouvé des solutions pour relier les différents éléments, j’ai décidé qu’il n’y aurait qu’une seule voix dans mon histoire. Je n’ai pas envie de me disperser.