Sélectionner une page

créer méchant
Un roman, c’est un héros, un objectif, un enjeu et…
une force antagoniste puissante !

Sans opposant, sans difficulté, pas d’intérêt et donc pas d’histoire.

Bien sûr, tu as le choix dans ton roman. La force antagoniste peut être :

  • matérialisée dans un personnage
  • matérialisée dans un élément naturel (par exemple : une météorite va s’écraser sur la terre, un tsunami, etc.)
  • immatérielle (une peur, un trait de caractère négatif, une circonstance de la vie défavorable, un licenciement, etc.)

Dans tous les cas, cette force antagoniste doit :

  • être assez puissante pour ne pas laisser au héros d’autre choix que l’action
  • avoir des conséquences négatives qui impactent fortement le personnage principal

Si tu choisis d’avoir de placer la force antagoniste dans un personnage, sache qu’il existe 3 types d’arcs narratifs négatifs qu’il peut suivre.

Je vais te parler dans les grandes lignes de celui que j’ai choisi pour l’antagoniste de mon roman.

Pour retrouver ma démarche complète, clique ici : http://devenir-ecrivain.com/pas-de-roman-sans-une-force-antagoniste-puissante/
Crédit photo : Michael Bourgeois